Etat de la pelouse du stade LSS: Le sélectionneur Aliou Cissé pique une colère et menace

L’état de la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor est tout simplement indigne d’un pays qui se dit de football. En visite sur les lieux en début de semaine, le sélectionneur national Aiou Cissé a montré son courroux et tapé du poing sur la table des autorités.

Le sélectionneur des ‘’lions’’ du Sénégal est clair : il n’est pas question pour son équipe de recevoir le Burkina le 28 août prochain pour le compte de la 3e journée des éliminatoires du Mondial 2018, sur cette pelouse lamentable du stade Léopold Sédar Senghor. En visite sur les lieux, Aliou Cissé a eu du mal à cacher son amertume. Après avoir rencontré la direction dudit stade, il donné son plan-programme à la Directrice Cécile Faye, qui n’a as tardé à mobiliser les ouvriers sous la supervision de techniciens.

Nos confrères de Stades assurent que des experts sont déployés sur les lieux depuis mercredi matin. Leur travail consiste d’abord à enlever les mauvaises herbes de la pelouse. Par la suite, ils vont verser du fertilisant qui permettra au gazon de pousser. Ce terreau universel sera accompagné par de l’engrais avant l’arrosage.

Pour rappel, lors des deux derniers matches du Sénégal contre l’Ouganda et la Guinée Equatoriale, l’état piteux de la pelouse avait déteint sur la qualité du jeu des coéquipiers de Kara Mbodj. Des trous béants étaient venus saper le jeu des « Lions ». Pourtant, le technicien Walid Rassa, qui a été sollicité par l’entrepreneur Mbaye Faye pour faire un diagnostic  de la pelouse, avait averti que le système d’arrosage n’était plus adapté, du fait de la vétusté des équipements.

P.A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *