FEMMES AFRCAINES EN ACTION POUR LA PAIX ET LA SECURITE: Prise en compte de l’approche intégrée du Gorée Institute tout en impliquant la partie majeure de ses partenaires sur le plan national

25 femmes et jeunes, représentants de la Société Civile ainsi que des Institutions étatiques prennent part à un atelier de formation sur « Leadership jeunes et femmes et gestions des conflits en Afrique ». Se basant sur une approche à la fois théorique et pratique, cet atelier qui prendra fin le 07 septembre prochain devrait prendre en compte l’approche intégrée du Gorée Institute tout en impliquant la majeure partie de ses partenaires sur le plan national.

En effet, depuis son adoption en octobre 2000, la résolution 1325 du conseil de sécurité des Nations Unies a suscité une mobilisation sur le plan mondial pour une meilleure implication des femmes dans le processus de paix.

L’objectif de cet atelier étant de contribuer à la stabilité institutionnelle et à la sécurité humaine du Sénégal à travers le renforcement de capacité de divers acteurs pour reprendre les propos de Madame Woré Ndiaye, la Coordonnatrice du Programme genre/sécurité pour Gorée Institute pour qui « nous avons voulu amener les femmes sur l’ile de Gorée pour les former sur les conflits et la médiation »

De façon spécifique il s’agira de renforcer les capacités techniques des participants dans l’analyse et la prévention des conflits, leurs connaissances sur le leadership organisationnel, améliorer leur maitrise de quelques instruments régionaux et internationaux clé sur la paix et sécurité, restituer la formation auprès des réseaux et dans la communauté, mais aussi et surtout renforcer la synergie d’action pour une meilleure prise en compte des instruments régionaux et internationaux dans la mise en œuvre de leurs programmes et projets.

Pour rappel, si les quinze dernières années ont pu attester de l’amélioration des ces mécanismes ainsi que du progrès dans la gouvernance de certaines Institutions, cela grâce à la bonne mise en œuvre de cette résolution dans certains pays, force est de reconnaitre qu’il reste encore à faire dans ce domaine. Toutefois, l’on retiendra que depuis 2000, la R1325 a été renforcée de plusieurs autres résolutions telles la R1820 et 1889 ponctuées par les récentes à savoir la R2242 ainsi que la R2250.

En tant qu’organisation panafricaine de la Société Civile, la mission du Gorée Institute est de contribuer à la mise en place de sociétés paisibles, justes et autosuffisantes en Afrique, de renforcer le dialogue politique pour la résolution pacifique des conflits, de contribuer à la consolidation des processus démocratiques et des Institutions non sans encourager la créativité artistique, sociale et économique.

Jacob BAMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *