Marche de soutien aux Rohingyas- Des musulmans du Sénégal interpellent l’Onu et l’Oci

L’Organisation islamique Jamra et l’Observatoire de veille et de défense des valeurs culturelles et religieuses Mban Gacce, en partenariat avec le Collectif de soutien au Rohingyas, initié par des acteurs du mouvement Hip Hop dont Dj Lamay Sène et Mansour Mbaye dit Thiallé de la radio Rewmi fm, ont marché ce vendredi après la grande prière pour soutenir la minorité musulmane de Birmanie, persécutée dans son propre pays. A l’issu de la marche dont le point de chute est la place de l’Obélisque, une déclaration est lue à l’intention des Nations Unies par Mame Matar Gueye de l’Ong Jamra.

« Wirathu (le moine Ashin Wirathu, leader du « Mouvement birman contre l’Islam) assassin… Wirathu à mort…Cpi assassin… » C’est par ces cris de cœur que des musulmans du Sénégal ont dénoncé ce qu’il se passe en Birmanie. Devant une très grande mobilisation, Imam Massamba Diop, président de l’Ong Jamra a retracé l’histoire des Rohygyas, chassés de leur pays pour avoir réclamé leur appartenance à l’Islam.

Dans une déclaration lue en français par Mame Matar Gueye, puis traduite en Anglais et en Arabe, les marcheurs ont exhorté le Conseil de sécurité des Nations Unies à demander au Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés de s’occuper du sort des Rohyngas devenus apatrides. Ils ont également, entre autres requêtes, appelé la Conférence des Chefs d’Etat de l’Oci à exiger que le Bengladesh accueille les 380 mille réfugies Rohingyas.

En plus des Khalifes généraux représentés, Plusieurs personnalités politiques, religieuses et de la société civil ont participé à la marche. Parmi elles les Professeurs Amsatou Sow Sidibé et Malick Ndiaye, mais aussi Cheikh Alassane Sène.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *