Lancement activités KMS3: 274 milliards pour relever l’enjeu majeur du service d’eau potable

Le Premier ministre a lancé les activités du projet Keur Momar Sarr 3. Une nouvelle usine de traitement et de pompage d’eau potable qui devrait régler les problèmes d’approvisionnement en eau de Dakar mais aussi des nouveaux pôles urbains de Diamniadio, Lac Rose, Diass et autres localités qui seront traversées par cette troisième conduite. Les travaux estimés à 274 milliards de F CFA mobilisés par l’Etat du Sénégal et ses partenaires financiers et techniques, seront bouclés dans 24 mois. KMS 3 est le quatrième plus grand projet du PSE après le Train Express Régional (TER), l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) et l’Autoroute Ila Touba.

« KMS 3 est un projet structurant de transfert d’eau pour l’alimentation en eau potable de la région de Dakar, la région de Thiès et les départements traversés c’est-à-dire Kébémer et Louga. C’est un projet qui va à terme fournir tous ces départements-là pour un volume d’eau de 200.000 m3/jour, leur permettant de couvrir la demande des populations », a relevé l’autorité de tutelle, Mansour Faye, ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement.

Présidant les activités, le Premier ministre a déclaré que « l’accès aux services sociaux de base en général et au service d’eau potable en particulier constitue un enjeu majeur des sociétés modernes qui aspirent à un mieux être de leurs populations. Il est l’un des défis les plus essentiels inscrit en premier rang du Plan d’Action Prioritaire (PAP) du Plan Sénégal Emergent (PSE).

La pose de la première pierre est prévue le 21 décembre sur le site. L’usine devrait être fonctionnelle au premier trimestre de l’année 2020. Et, dès sa mise en service, KMS3 va améliorer l’accès à l’eau potable de plus de trois (3) millions de personnes, selon Mahammad Boun Abdallah Dione.

SOW Mamadou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *