Son immunité parlementaire levée: ce que risque Khalifa Sall !

Poursuivi pour détournement de deniers publics, faux et usage de faux en écritures privées de commerce, escroquerie portant sur des deniers publics et blanchiment de capitaux, dans l’affaire de la gestion de la caisse d’avance de la mairie de Dakar chiffrée à 1,8 milliard, Khalifa Sall sera bientôt devant le juge. Il risquerait au minimum 5 ans si toutefois il est déclaré coupable.

Les dès son jetés pour le maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall, suite à la levée de son immunité parlementaire par ses collègues, tard dans la soirée de samedi. En effet, 125 députés ont voté pour et 23 contre. Un vote qui va permettre au procureur de la République de poursuivre son réquisitoire.

Des sources judiciaires renseignent que les choses vont aller très vite au cours de la semaine, si l’on sait que toutes les dispositions ont été prises à l’avance pour la tenue du procès du maire de Dakar. Le Parquet avait déjà pris les devants pour éviter qu’en pleine audience, les juges de siège ne renvoient le ministère public à mieux se pourvoir. C’est pour éviter cela que la Parquet a envoyé une correspondance au président de l’Assemblée nationale, demandant la levée de l’immunité de Khalifa Sall.

A présent, le maire de Dakar, placé sous mandat de dépôt, en compagnie de ses co-inculpés, risque 5 ans de prison s’il est déclaré coupable

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *