Conclave du PS à Kaolack: 265 membres du comité central dénoncent le « suivisme » de Tanor et exigent la libération de Khalifa

En marge du conclave des socialistes qui s’est tenu ce samedi 16 décembre au Cœur de Ville de Kaolack, 265 membres du comité central se sont réunis pour examiner la vie du parti et proposer par ricochet des voies et moyens pour sortir le legs senghorien des zones d’ombres dans lesquelles il sombre.

C’est le secrétaire général de la convergence socialiste, Abba Mbaye entouré de ses camarades, qui a lu la résolution finale devant les journalistes.

« Nous membres du comité central, après un débat sincère, libre et démocratique, marqué par la participation de 265 membres du comité central, constatons la léthargie du parti marquée par la non convocation des instances régulières à savoir le comité central et le bureau politique lors du dernier congrès », dixit Abba Mbaye.

« Nous constatons le retour du centralisme démocratique, l’accaparement du parti par une bande d’opportunistes mus que par leur propre intérêt, constatons le suivisme aveugle des responsables du parti à l’APR et leur subordination au président Macky Sall »,continue-t-il.

Pour le responsable de la convergence socialiste, l’emprisonnement de Khalifa Sall est une manœuvre satanique de Ousmane Tanor Dieng qui, jusqu’à présent, n’a pas mis les pieds à Rebeuss, malgré les nombreux services que lui a rendus le député maire de Dakar.

« L’emprisonnement arbitraire de Khalifa a été acté avec la complicité avérée de Tanor. Aujourd’hui, nous exigeons sa libération immédiate car si c’est pour empêcher au PS d’avoir un candidat pour 2019, c’est peine perdue. Nous serons sur les starting-blocks, et Khalifa sera notre candidat », a conclu Abba Mbaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *