Mondial 2018/ Axe central : Qui avec Koulibaly ?

La blessure de Serigne Modou Kara Mbodji laisse planer des doutes sur sa participation au mondial 2018.  Cependant, le sélectionneur Aliou Cissé chercherait le défenseur avec qui associé Koulibaly.  Entre Djilobodji, Fallou Diagne et Salif Sané, la défense sénégalaise essaie de se constituer avant Russie 2018. 

Djilobodji, le grand retour

Absent de la tanière depuis trois ans, le natif de Kaolack a été convoqué par Aliou Cissé pour disputer les deux rencontres amicaux du mois de mars 2018.
Il a semblé convaincre le sélectionneur national qui a exprimé un sentiment de satisfécit au sortir du match contre la Bosnie au Havre.

Fallou Diagne, pas très chanceux

Appelé pour la première fois face au Rwanda (mai 2016), le sociétaire de Metz a toujours été gêné par la concurrence avec Kara et Koulibaly.
Convoqué lors des deux rencontres contre le Burkina Faso (Septembre 2017) pour les qualifications en Coupe du monde, Fallou n’a pas pu bénéficier de la confiance d’Aliou Cissé. En effet, ce dernier avait préféré Salif Sané avec Kara.

Salif Sané : une polyvalence salutaire

Absent lui aussi depuis 2015, le petit frère de Lamine Sané, fut rappelé en mars 2017 contre le Nigéria. Capable d’évoluer en milieu comme en défense, la polyvalence du jeune homme constitue un atout sur lequel, le coach de la sélection peut compter en Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *