D’ici à 2030, 100 millions d’africains devraient rejoindre les classes moyennes

D’ici une dizaine d’années, près de 100 millions de personnes pourraient rejoindre les classes moyennes en Afrique.

Une récente étude menée par la Société Financière Internationale (IFC), qui est une filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, estime que d’ici à 2030, près de 100 millions de personnes pourraient rejoindre les dites « classes moyennes » en Afrique.

Nommée « Construire l‘avenir de l’Afrique« , cette étude révèle en outre que les ménages africains verront leur dépenses augmenter de 5% par an, contre aujourd’hui, 3.8% dans les autres pays en développement. Les secteurs du transport et des TIC seraient d’ailleurs les plus concernés par cette hausse des dépenses… Dont des pays comme le Sénégal, le Mozambique, le Rwanda, le Niger et l’Ethiopie devraient être les locomotives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *