Photographe devenu patron qui brasse 400 milliards, Bougane le « Trump » sénégalais, s’il ose

Si Bougane Guèye croit en lui et ose aller jusqu’au bout de la logique que les Sénégalais attendent de lui, Bougane peut faire la surprise à la Présidentielle ou à défaut devenir un faiseur de roi. Car il est un Sidy Lamine Niass et un Youssou Ndour réunis. Le premier étant engagé avec son groupe de presse sans entrer en politique. L’autre est comme celui-ci patron de presse moins engagé, mais qui a rallié les politiciens.

Bougane, avec son groupe de presse et la répulsion des Sénégalais pour les politiciens peut faire mal au régime. Il s’y ajoute qu’il est bien côté à Touba, puisque disciple du regretté Serigne Mbacké Sokhna Lô. Son beau-père, Thione Seck, est l’un des artistes les plus connus au Sénégal et son beau-fils Waly, le plus populaire. Et vu son cursus de self made man, de simple photographe devenu patron de presse qui brasse 400 milliards, selon ses dires, il réunit tout pour être le Donald Trump made in Sénégal ; s’il ne fait pas marche arrière au dernier tournant et verser tout dans la besace de Macky, dont il n’attaque jamais le régime moribond.

Bougane préfère s’en prendre aux diplômés et aux fils de fortunes, qu’il accuse de n’avoir pas signé des réalisations visibles dans le pays, contrairement à des gens comme lui partis de rien. Qui peut le leur reprocher ? Le problème c’est Macky Sall et son régime, avant et après tout. On peut craindre de Bougane un revirement spectaculaire en faveur de Macky et famille, parce qu’à la question de Thione Seck qui lui demandait s’il faisait de la politique, Bougane a été plus que ténébreux et douteux : « Sénégalais yé bakh rek », a-t-il répondu.

Qu’est-ce que ça signifie ? Bougane devrait ainsi commencer par prendre son courage à deux mains, en s’opposant radicalement au pouvoir ou en laissant les Sénégalais continuer de patauger dans la misère, tranquillement. Libre à lui d’utiliser ses 400 milliards, comme bon lui semble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *