Crise au PDS: A qui la faute ?

Que se passe-t-il au Pds ? Le parti de Abdoulaye Wade se trouverait dans une impasse, hier, deux responsables ont démissionné de leur poste de vente des cartes et de renouvellement. Il s’agit deBabacar Gaye et de Bass Kébé. Cependant, les experts qui se prononcent sur cette affaire estiment que le Pds est en crise.

D’un côté lié au remous des ventes de carte de l’autre la candidature de Karim Wade et la possible alliance avec Idrissa Seck, ainsi pour Momar Seyni Ndiaye c’est plus qu’un malaise au parti démocratique sénégalais. «Le départ de Babacar Gaye et celui de Mr Kébé sont effectivement les signes annonciateurs que la crise est profonde parce que la décision entre partisans et adversaires de Karim Wade se fait jour et la décision entre partisans et adversaires d’Idrissa Seck se fait jour or que le rapprochement probable entre Karim Wade et de Idrissa Seck crée une double rupture au niveau du Pds», explique Momar Seyni Ndiaye.

S’il y a quelqu’un à qui profite cette situation c’est bien le président de Rewmi, estime Ibou Sanéenseignant chercheur à l’UGB. «Le Pds n’a qu’un seul plan qui est Karim Wade or que je me demande même si Karim sera là au Sénégal. Cependant, Idrissa Seck comme un homme intelligent sachant qu’à droite Khalifa Sall a des difficultés à gauche Karim Wade a des difficultés aussi pour se repositionner et revenir au Sénégal. Idrissa a trouvé une brèche pour essayer d’attirer les uns et les autres à sa cause», affirme l’enseignant-chercheur.

Face à cet de fait, Ibou Sané estime que Abdoulaye Wade aurait bien pu éviter en parti les difficultés que traverse le Pds s’il avait donné le choix aux militants d’exprimer souvent leurs positions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *