Le plan de Macky torpillé, Béthio devant le Tribunal

S’il y a quelqu’un que la grève de la faim des prisonniers Thiantacônes a vraiment désarçonné, c’est bien le Président Macky Sall.

Le chambellan de Béthio Thioune et ses condisciples détenus à Thiès ont complètement torpillé son plan. Car son vœu le plus ardent était de ne laisser juger Béthio et ses coaccusés dans le barbare double meurtre de Médinatoul Salam qu’après l’élection présidentielle de février prochain.

Car il compte sur le soutien du guide de Thaintacônes. C’est pour cette raison que Béthio avait obtenu la liberté provisoire et lui avait fait allégeance avec sa famille. Il s’y ajoute que dans le souci d’obtenir un deuxième mandat, Macky avait promis à un grand dignitaire que Béthio restera en liberté autant que possible. Mais à présent que le Parquet est obligé de juger le double meurtre de Médina Salam, tout tombe à l’eau.

Parce que Béthio n’a aucune chance d’échapper à la Justice, parce que « tout l’accable » comme l’avait déclaré le Procureur en direct des caméras et micros. Ses codétenus qui viennent de passer six ans de détention préventive sont prêts à mourir pour être jugés, tandis que lui pavaner de Palace à place avec ses cinq épouses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *