Abdou Rahmane Diouf fusille Macky :«le parrainage n’est qu’un moyen pour le Chef de l’Etat de choisir ses adversaires»

Le parrainage est un dispositif qui est loin d’être démocratique. C’est du moins la conviction du porte-parole du parti Rewmi, Abdou Rahmane Diouf qui soutient que cette loi «n’est qu’un moyen pour le Chef de l’Etat de choisir ses adversaires en 2019».

Face à cette «injustice », Dr Diouf invite toutes les forces vives de la Nation à faire barrage.
Par rapport aux sorties de son président de parti, il estime qu’Idrissa Seck a beaucoup appris de ses erreurs. Il est convaincu qu’il (Idrissa Seck) est en train de se réconcilier avec le peuple.

«Nous travaillons à plusieurs niveaux, notamment sur le candidat lui-même. On a tenu compte de toutes nos faiblesses, de toutes les critiques émises par la population sénégalaise en l’occurrence celle de dire que le président Idrissa Seck ne va pas à la rencontre des populations et puisque nous sommes des gens modestes, humbles et lucides, nous en avons tenu compte», déclare Abdou Rahmane Diouf.

Poursuivant, il ajoute «le président Idrissa Seck a fait sa tournée et s’est réconcilié avec la population sénégalaise. Ensuite, le candidat, il s’est aguerri». Il informe que «le Idrissa Seck de 2019 sera meilleur que le Idrissa Seck de 2012 qui était meilleur que celui de 2007»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *