Paludisme : un enfant en meurt toutes les deux minutes.

En Afrique, le paludisme continue de faire des ravages.

Le paludisme continue de faire des ravages. En effet, à l’occasion d’une rencontre entre chercheurs qui aura lieu jusqu’au 20 avril, les scientifiques partageront chiffres et solutions afin d’avancer dans la lutte contre cette terrible maladie qui frappe le monde entier, mais surtout l’Afrique sub-saharienne.

Un rapport de l’OMS alarmant.

Et oui, malgré les nombreux efforts mis en place, l’OMS – l’Organisation Mondiale de la Santé – insiste sur le fait que beaucoup reste à faire. « En 2016, 216 millions de cas cliniques ont été recensés, soit cinq millions de plus qu’en 2015 », indique notamment ce rapport, qui précise en outre que « 90% de ces cas sont survenus en Afrique sub-saharienne ».

Pour mettre un peu plus de gravité dans ces chiffres, les chercheurs assurent quant à eux qu’ »un enfant meurt du paludisme toutes les deux minutes« . Les conflits et la pauvreté régnante dans cette région étant notamment des facteurs n’aidant en rien l’endiguement de cette maladie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *