« Je suis impatient de commencer cette nouvelle aventure avec les Rangers. Nous voulons construire sur les nombreux succès que le club a cumulés », a déclaré l’Anglais, âgé de 37 ans.

« Depuis le tout début, les discussions ont été très positives, et nous pensons que Steven est la bonne personne pour mener les Rangers de l’avant », a commenté le président du club Dave King.

Le milieu de terrain aux 114 sélections avec les Trois Lions, qui a passé 17 ans à Liverpool, a raccroché les crampons en 2016, après une dernière saison au Los Angeles Galaxy.

Il entraînait depuis février 2017 l’équipe réserve des Reds

Gerrard devient le visage des « Gers », dont le lustre s’est terni depuis leur liquidation judiciaire en 2012, suivi d’une relégation administrative en quatrième division.

Depuis sa remontée dans l’élite en 2016, le club représentant de la classe ouvrière protestante peine cependant à rivaliser avec son ennemi du Celtic, l’étendard de la communauté catholique irlandaise de Glasgow et champion cette saison pour la septième fois de suite.

Troisièmes du Championnat d’Ecosse, les « Gers » ont perdu 5 à 0 dimanche face aux « Hoops », ce qui a entraîné le licenciement mardi de Graeme Murty, finalement resté huit mois sur le banc.

« Il avait beaucoup de qualités comme joueur, et ce niveau de professionnalisme qui ont fait de lui le grand joueur qu’il était. Je suis sûr qu’il gardera ces qualités dans son management », a réagi l’entraîneur du Celtic Brendan Rodgers, qui a eu Gerrard sous ses ordres à Liverpool.