Les malades mentaux renvoyés chez eux…le ministre Diouf Sarr accusé

La situation du Sénégal en matière de santé mentale, est très préoccupante. Depuis quelques temps encore, l’Hôpital psychiatrique de Thiaroye ne dispose pas de places. Conséquences, les malades sont renvoyés à leurs familles, ce qui est très dangereux pour la sécurité publique.

maladesCe lundi 21 mai 2018, un jeune dont les parents y sont orientés par le Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), n’y a reçu que les premiers soins pour retourner chez lui en attendant qu’un lit soit disponible demain, au Service des urgences. Une situation qui inquiète Ansoumana DIONE, surtout avec l’affaire du malade mental qui s’est presenté avec un coupe-coupe, ce samedi à la RTS, où un bain de sang a été évité. C’est pourquoi, face à l’incapacité du Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, d’apporter des solutions à ces problèmes parmi tant d’autres, auxquels les populations demeurent et restent confrontées, il interpelle le Président Macky SALL pour plus de respect et de considération pour cette frange vulnérable de notre population. Jusqu’à ce jour, le Service des urgences manque de médicaments essentiels dont Largactil, Valium, Artane, Piportil, Haldol, entre autres. Est-ce normal?

Rufisque, le 21 mai 2018,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *