Finances du Sénégal – L’Etat « liquide » mais, qui veut la tête de Amadou Bâ?

L’ancien Premier ministre Mamadou Lamine Loum, qui fut également ministre de l’Economie et des Finances, a fait état d’une « tension financière au Sénégal », indiquant que « les écoles privées, les étudiants, les entreprises, les bailleurs de l’Etat la sentent ». A l’en croire, « les eurobonds contractés en mars dernier par le gouvernement, montrent que les finances publiques sénégalaises ne se portent pas bien ».

Ce qui n’a pas été corroboré ni par le ministre du Budget Birima Mangara, encore moins par celui de l’Économie et des Finances, Amadou Bâ qui a affirmé que l’Etat est « liquide de 729 milliards F CFA ». 

Mais pour cet opérateur économique, les choses sont plus graves qu’on ne le pense. « Si l’on sait que l’année budgétaire a toujours démarré en mars et jusqu’en juin, cela n’est effectif, cela pose problème. Tout est au ralenti, les bons de commande, les marchés encore moins les machines, rien ne tournent. Les fournisseurs broient du noir, se retournent les pouces. Même les marchés de l’année dernière ne sont pas encore payés », s’étonne -t-il avant d’attaquer.

« J’ai écouté très bien le ministre Amadou Bâ, mais faisons un petit calcul. Il affirme que l’Etat dispose de 729 milliards, sors en les salaires qui vont tourner aux environs de 325 milliards, les avances Korité et Tabaski, que va -t-il rester? L’Etat a touché le fonds, qu’on se le dise », avertit la source de Senego.

Amadou Bâ à la merci des lobbies? 

A l’en croire, Amadou Bâ devrait surveiller ses arrières car des proches de Macky Sall œuvrent pour son limogeage. « Cela paraît invraisemblable, mais si le ministre ne sort pas vainqueur de ses propos, il risque gros car certains de ses proches chuchotent des choses pas catholiques à l’oreille de Macky Sall sur son compte », dit-il, sûr de son fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *