Victoire Des Lions : Macky À La Récupération, GAKOU Et Idy Au Marquage À La Culotte

Même si les Lions ont fait un match héroïque contre les «Aigles blancs» de la Pologne, un autre match se jouait entre les politiciens en Russie.

 

C’est celui que se livrent le  président de la République Macky Sall et le leader Grand Parti, El Hadj Malick Gakou. Tous les deux étaient présents dans les tribunes pour soutenir les «Lions». 

Le Sénégal est entré en lice, hier, contre la Pologne qu’il a dominée par deux buts à un. Pour ce premier match des «Lions», on a assisté à la présence des supporters particuliers, les politiciens. Ils sont certainement conscients des retombées politiques que cela peut procurer en côtoyant la bande à Sadio Mané.

Pour la mouvance présidentielle, la présence la plus remarquée est celle du président de la République, Macky Sall, qui d’ailleurs lors de la cérémonie de remise du drapeau national aux lions, avait indiqué, qu’il va prendre 12 jours de congés avant de se raviser.  Le chef de l’Etat, accompagné de son épouse, pour suivre la rencontre dans la loge présidentielle du stade de Moscou, a livré ses impressions après le match. «C’est un sentiment indescriptible qui m’anime. D’abord, c’est la première fois que j’assiste à un match de la coupe du monde et cela coïncide avec le moment où toute l’Afrique attendait que le Sénégal sorte vainqueur de ce match pour sauver l’honneur. Croyez-moi, c’était un moment incroyable et extraordinaire. J’étais assis à côté de Augustin Senghor et on a participé indirectement au match en donnant des coups de pied», a indiqué, au micro de la Rts dans les vestiaires des «Lions» qui n’ont pas montré beaucoup de chaleur à voir cet invité surprise dans la tanière

Très impressionné par la physionomie du match ponctuée par la maîtrise du jeu par les «Lions», Macky Sall n’a pas manqué de critiquer l’arbitrage. «Je voudrais féliciter le coach qui a fait un travail exceptionnel. Il faut continuer à y croire, car manifestement on est l’une des meilleures équipes de cette coupe du monde. On y croit et maintenant le reste c’est le travail du coach et des joueurs. Ils vont visionner à nouveau le match pour voir ce qu’il y a à améliorer. Le prochain match, je souhaite avec l’aide de Dieu que cela se passe comme ça avec une belle victoire. Personnellement, j’ai vécu ce match avec beaucoup de pression, de peur, de stress mais avec beaucoup de joie à la fin. Par moment, on n’a pas compris l’arbitrage mais cela ne doit pas nous empêcher de bosser dur afin de décrocher la victoire», souligne Macky Sall.

Le Président Sall n’était pas le seul homme politique sénégalais de sa mouvance qui s’est déplacé jusqu’à Russie pour soutenir les Lions.il y avait également le ministre des Sport, on a aperçu le ministre des Infrastructures, Diène Farba Sarr et le  vice président de l’Assemblée nationale, Abdou Mbow. Dans ce lot, il faut noter la présence de l’ancien premier ministre du président Abdoulaye Wade, Souleymane Ndéné Ndiaye, qui a retrouvé le camp présidentiel pour hériter le poste du Président du Conseil d’administration de Air Sénégal Sa.

Pour ne permettre à Macky Sall de faire une belle échappée sur le côté, l’opposition a assuré le marquage à la culotte. On a noté la présence remarquée dans les gradins du leader du Grand Parti, El Malick Gakou. Le politicien, qui n’a pas fait de déclaration, après le match, a enfilé le maillot blanc de l’équipe nationale assorti d’un costume noir sur lequel il a mis une écharpe aux couleurs nationales. Une manière pour l’ancien progressiste et ministre du Commerce de soutenir la bande à Sadio Mané.

A noter que le président Sall à manqué d’inspiration républicaine dans son jeu. Une bonne lecture du jeu et le sens du fair-play lui aurait inspiré d’inviter son adversaire politique dans sa loge, histoire de montrer au peuple que pour une cause commune comme ce Mondial, tout le pays se retrouve derrière le père de la Nation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *