Edito : Macky le boulanger s’essouffle, les Sénégalais ne sont plus dupes

Il a réuni des experts, la société civile, les institutions de la République, des religieux et quelques leaders de partis, pas du tout balèzes. C’était à son fameux Centre de conférences Abdou Diouf de Diamniadio.

L’argent du contribuable sénégalais a coûté du carburant, on en a également distribué à la plupart des participants. Pourtant le débat était sciemment escamoté, puisque celui qui avait convoqué la rencontre ne tenait pas à débattre du contenu des contrats passés avec les sociétés attributaires de licences pour l’exploitation du pétrole et du gaz. Or, c’est sa qui est la priorité, puisque lui ayant permis de s’enrichir avec son jeune frère Aliou Sall, avec la complicité du ténébreux Frank Timis, qui après leur deal s’est éloigné du Sénégal. Maintenant le Président Sall promet que «les blocs seront dorénavant cédés par appels d’offres ». Ce par quoi il fallait commencer.

Entre boycottant le show, l’opposition parlementaire a adressé un signal fort au président Sall : tôt ou tard, il répondra au sujet de la nébuleuse qui entoure l’octroi des licences d’exploitation du pétrole et gaz du Sénégal. La vérité est l’unique voie « pour dépasser nos divergences », comme il l’a clamé. Macky « le Boulanger » a cherché à rouler dans la farine des Sénégalais, mais la majorité est restée au four.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *