Macky éloigne le Procureur Ndoye, Béthio libre jusqu’après la Présidentielle

La chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Mbour a donné le ton : point de liberté provisoire aux 9 présumés coupables du double assassinat des « thiantacounes » Bara Sow et Babacar Diagne à Madinatoul Salam.

Le village de Béthio. Ainsi donc les détenus vont rester en prison jusqu’au plus tôt mars prochain et leur co-accusé, Béthio, jouir de sa « liberté provisoire ». La raison en est simple : Macky Sall n’entend pas les faire juger avant la Présidentielle ; quitte à jouer avec les techniques connues. Car se serait s’aliéner le soutien de leur guide et co-accusé Cheikh Béthio et ses centaines de milliers de « taalibés ». Puisqu’il est clair que les accusations « association de malfaiteurs, recel de cadavres, acte de barbarie et détention illégale d’armes », dont il est le cerveau selon le Procureur Ndoye éloigné loin de Thiès, ne sauraient rester impunies.

Et puisque Macky tient à un 2nd mandat et compte aussi à cette fin sur Béthio et ses nombreux disciples, qui remis en prison lui coûtera des voix de moins, le procès n’aura pas lieu d’ici la toute prochaine élection présidentielle.

Un énième croc-en-jambe contre la République, qui vient confirmer que sous Macky c’est vraiment une justice « à deux vitesses ». L’homme n’est obnubilé que par le pouvoir. Ce qui l’a poussé à tenter de mettre le Sénégal sous l’autorité de la « dynastie Faye Sall ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *