Succession de Khalifa à la Ville de Dakar : Guerre larvée entre Macky, Tanor et Niasse

Une guerre larvée entre Niasse, Tanor et Macky se poursuit relativement au choix du maire qui devra succéder à Khalifa Sall à la tête de la Ville de Dakar. Les manœuvres et les calculs politiques vont bon train. Les proches de Macky et leurs alliés ne comptent pas se faire de cadeau pour la conquête de ce siège tout aussi stratégique pour la suite du magistère du régime en place.

En apparence en bonne intelligence dans le cadre de la gestion du pays mais Macky, Niasse et Tanor rivalisent d’ardeur pour placer chacun en ce qui le concerne, son homme de confiance comme maire de la capitale. En vérité, depuis son accession à la tête du pays, le Président  Macky n’a de cesse de chercher à contrôler cette municipalité de Dakar.

Tanor ne compte pas lui laisser les coudées franches en ce sens que c’est socialiste ou supposé comme tel qui présidait aux destinées de cette mairie stratégique. S’y ajoute qu’il proposerait le maire de plateau, Alioune Ndoye. Quant à Niasse, il jette son dévolu sur la première adjointe au maire Vardini dont il déclare qu’elle est toujours de l’Afp même si cette dernière est une proche de Khalifa Sall.

Ce qui veut dire qu’il y a une véritable guerre larvée entre ces trois personnalités du régime et alliés par convenance. Reste à savoir s’il ne  serait pas plus judicieux  pour Macky de s’arroger tout le gâteau  afin d’éviter de mettre en « guerre » deux farouches protagonistes que les rancœurs historiques n’ont pas encore fini d’opposer. En l’occurrence, Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niasse.

Il se susurre même que la majorité chercherait à installer le chaos afin qu’une délégation spéciale  soit installée en lieu et place de céder le moelleux fauteuil à un allié qui pourrait être contaminé par le syndrome Khalifa Sall. Pour l’heure, les manœuvres vont bon train.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *