Madické, l’impopulaire qui veut être Président

Rebondissement dans l’affaire Madické » Niang ! Annoncé démissionnaire et sa lettre déjà écrite pour rendre tous les postes au PDS, une autre information de démenti circule encore dans les rédactions. Selon plusieurs sources concordantes, « Madické ne démissionne plus ».

Des confrères ne parlent pas de démenti mais de pression : « l’avocat Saint-Louisien est pris d’assaut par des députés libéraux qui lui sont favorables et ont fait des pieds et des mains pour bloquer la sortie de ce communiqué, prétextant qu’il était préférable pour le candidat à la prochaine Présidentielle de rester dans le Pds. Pour ses partisans, il faudra tout faire sauf démissionner de l’Assemblée nationale pour préserver, au moins, l’immunité parlementaire et briguer légitimement les suffrages des Sénégalais sous la bannière du Pds. »

Il cède sous la pression

Ce ne sont ni les marabouts, ni les responsables du PDS mais ses partisans…Et d’autres avancent que c’est sa famille qui a exercé une pression sur Madické…Alors Madické a cédé sous la pression de ses partisans et de ses proches pour accepter les “HUMILIATIONS” des Wade.

Eh oui, Madické a été humilié trois fois…

Une première fois, quand il a été accusé d’avoir écrit une lettre à Wade pour un plan B de la candidature de Karim Wade…Il a présenté ses excuses.

Une seconde fois, c’est après la lettre de Birahim Thiombane. Madické Niang s’est empressé comme un élève puni d’écrire une lettre de renonciation et de pardon.

Et la dernière humiliation est ce démenti sous pression : Wade veut l’humilier à l’assemblée. Madické prend son courage à deux mains pour démissionner mais, il préfère l’humiliation à son destin présidentiel…

C’est l’histoire d’un vaurien qui voulait devenir président…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *