« Boostez Votre Business » de Facebook a formé en Afrique plus de 30 mille entreprises

«Booster votre business », c’est le nouveau programme mondial d’appui aux Pme initié par Facebook. Cette initiative qui vise à doter les Pme des capacités et des aptitudes qui devront leur permettre de tirer profit de toutes les opportunités qu’offre le digital a été lancée, ce jeudi après midi à Dakar. ce programme en phase-pilote au Sénégal, va appuyer 1000 entreprises pour une durée de 6 mois.

Auparavant, ce programme de formation qui a été mis en œuvre au Kenya, en Afrique du Sud, en Zambie, entre autres pays où, selon Sherry Dzinoreva, Gestionnaires de programmes politiques de Facebook en Afrique sub-saharienne, a bénéficié à 30 mille entreprises.

 »Avec plus d’1,6 milliard de personnes dans le monde sur Facebook affiliées à une micro entreprise, permettre à un plus grand nombre de PME dans ces pays de se lancer et de développer leurs activités ne peut avoir que des retombées positives sur l’économie », a expliqué Aida Ndiaye, la responsable des politiques publiques de Facebook.

Mme Ndiaye rappelle que le Sénégal et la Guinée sont les premiers pays d’Afrique francophone qui vont bénéficier du programme de formation « Boostez Votre Business » de Facebook. Grace à ce programme, Facebook a formé en Afrique plus de 30 mille entreprises. « C’est un honneur pour moi d’amener ce programme en Afrique francophone en commençant par le Sénégal avec pour objectif de former durant une période de 6 mois 1000 Pme un peu partout dans le pays. Ce programme est en phase pilote. Pour nous, l’Afrique est un terrain d’investissement parce qu’on sait que le futur de notre business se trouve dans ce continent », soutient-elle.

Aida Ndiaye renseigne que ce programme est instruit en partenariat avec l’initiative pour le développement local YEASAEY,  afin de motiver et former les entrepreneurs. Selon elle, Boostez Votre Business se déroulera à travers un ensemble de formations conçues sur mesure et dédiées aux PME, pour permettre aux entrepreneurs sénégalais et à la prochaine génération de leaders de se familiariser avec la technologie numérique et de la mettre au service du développement économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *