Hadith du jour : Quels sont les endroits préférés et ceux détestés par Allah (sbnt) ?

D’après Joubayr Ibn Mout’im (radi allahu anhu), un homme a dit :

Ô Messager d’Allah ! Quels sont les endroits les plus aimés par Allah et quels sont les endroits les plus détestés par Allah ?
Le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) a dit : “Je ne sais pas, je vais interroger Jibril”
Jibril lui est venu et l’a informé que les endroits les plus aimés par Allah sont les mosquées et les endroits les plus détestés par Allah sont les marchés. (Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°325)

Pourquoi les marchés pourrions-nous penser ? Nous ne soupçonnons pas les allers et retours perpétuels du diable (Iblis) dans les marchés. Il s’agit d’un lieu qu’il affectionne tout particulièrement, il aime à y rôder. Et pour cause, les marchés sont des endroits propices aux tromperies et aux mensonges notamment.
Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) n’a-t-il pas déconseillé aux Croyants de se rendre seul dans les marchés ou d’y rester trop longtemps ? Al-Barqâni (radi Allahû anh’û) rapporte les propos de Salmân :

Le Messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : “Ne sois pas le premier à entrer au marché ni le dernier à en sortir. Car c’est dans le marché que le diable a déposé ses œufs et fait éclore ses petits” (Les jardins des vertueux, de l’imam An-Nawawi, p.438, n°1842, Éditions Dar Al-Gharb Al-Islami, 1994)

Cette tradition a été reprise dans divers livres de savants musulmans dont celui de l’imam An-Nawawi, Riyâd as-Sâlihîn. Elle existe en deux variantes enregistrées dans le Sahih de Muslim :
1) Parmi les paroles du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) que rapporte Salmân Al Farisi (radi Allahû anh’û) est ceci :

Ne sois surtout pas, si tu peux, le premier à être au marché, ni le dernier à en sortir. C’est là en effet que le diable vous livre sa bataille et c’est là qu’il a planté sa bannière. (Sahih Muslim 2451)

2) Selon Abû Hurayra (radi Allahû anh’û), le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :

Ce qu’Allah aime le mieux dans un pays ce sont les mosquées et ce qu’Il y déteste le plus ce sont les marchés ». (Sahih Muslim 671)

An-Nawawi explique que les marchés sont :

Des lieux où la fraude, la tromperie, l’usure, le mensonge, la violation des promesses ainsi que la négligence dans l’invocation d’Allah sont pratiqués et détournent les Croyants d’Allah.
Quant à la préférence et à la répugnance de la part d’Allah (subhanu wa ta’ala) elles signifient respectivement Sa Volonté de bienfait ou d’épreuve, ou Son Action touchant les gens par le bien ou par le mal, qu’Il destine ainsi à la réussite ou bien à la perte (car Allah n’est pas soumis aux sentiments comme le sont les êtres humains).
Quant aux mosquées, ce sont des lieux qui recueillent la bénédiction et la grâce d’Allah (subhanu wa ta’ala), tandis que les marchés sont à l’opposé de ces dernières. (Al Minhâj Bi Sharh Sahîh Muslim Ibn Al Hajjâj de l’imam An-Nawawi, volume 5p.171, Dâr Ihyâ’ at-Tourâth al-‘Arabi, 1392)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *