Le match Psg-Etoile Rouge serait truqué : Un dirigeant de l’équipe serbe aurait parié 5 millions sur une lourde défaite de son équipe

L’UEFA a alerté les autorités françaises sur un possible trucage du match de Ligue des champions PSG – Étoile Rouge Belgrade (6-1). Un dirigeant serbe aurait parié près de cinq millions d’euros sur la défaite de son équipe par cinq buts d’écart.

Parc des Princes, le 3 octobre dernier. Alors qu’un nombre impressionnant de CRS et de gendarmes mobiles scrutent attentivement les tribunes en craignant les débordements de certains supporters réputés « à risque » du Paris Saint-Germain et de l’Étoile Rouge Belgrade, d’autres policiers, beaucoup plus discrets, fixent uniquement leur attention sur le terrain. Quelques jours plus tôt, l’UEFA a en effet alerté le parquet national financier (PNF) sur un possible trucage du match de Ligue des champions. À Nyon, seul le président Aleksander Ceferin et sa garde très rapprochée sont au courant. Un informateur dont l’identité n’a évidemment pas été révélée, mais dont le « pedigree » a été jugé aussi intéressant que crédible, a livré à l’UEFA un « tuyau » qui pourrait potentiellement déboucher sur l’un des plus gros scandales de match truqué jamais mis à jour.

D’après cet « honorable correspondant », un très haut dirigeant de l’Étoile Rouge Belgrade s’apprêterait, avec des complices, à placer près de 5 M€ sur une défaite de sa propre équipe par cinq buts d’écart ! Gain espéré par le biais de différents sites internet : plusieurs dizaines de millions d’euros.

La défense serbe a-t-elle fait exprès ?
La défense de l’Étoile Rouge Belgrade a été passive sur plusieurs buts parisiens. Impossible pour autant de tirer des conclusions du déroulement de la victoire du PSG (6-1), habitué aux scores fleuves ces dernières années.

La défense de l’Étoile Rouge Belgrade s’est-elle montrée passive sur certains buts du PSG lors de la défaite (6-1) mercredi 3 octobre au Parc des Princes ? C’est évident, notamment sur les deuxième (22e), troisième (37e), et cinquième (70e) réalisations parisiennes. Mbappé, Neymar, Di Maria et Cavani se sont baladés dans la surface serbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *