Nébuleuse dans l’exploitation de ses carrières, non publication des contrats, entre autres griefs

Le forum de Keur Samba Kane saisit l’Ofnac d’une plainte contre son maire

Ibrahima Khalil Fall, le maire de Keur Samba Kane, commune située dans le périmètre de Baba Garage dans le département de Bambèye, devra s’entourer de bons conseils juridiques pour se tirer d’affaires suite à la non publication des contrats d’exploitation des carrières qui lui est reprochée avec les entreprises exploitantes. Pire encore, une grande nébuleuse sur les retombées de ces contrats a fait sortir de leur gond les 11 conseils municipaux plus les populations de Keur Samba Kane, tous regroupés au sein d’un forum érigé pour défendre les intérêts les populations. Ils ont saisi l’Ofnac, ce lundi, pour que la gestion des carrières soit mise au clair, mais aussi, pour que les impactés des travaux de Ila Touba soient dédommagés à la dimension de leur expropriation.

Face à la presse pour informer l’opinion publique de cette affaire qui remonte pourtant depuis 2015, Modou Seck, Omar Fall et les autres membres du forum, entourés de leur conseil juridique, ont tour à tour, mis le doigt sur la nébuleuse qui entoure l’exploitation des carrières de Keur samba Kane. « Aucun montant ne peut être révélé sur les retombées de l’exploitation issue de ces carrières qui pourraient, pourtant, amorcer le décollage économique de notre commune. Nous avons saisi, en vain, le maire Ibrahima Fall d’un courrier pour nous exposer les tenants et les aboutissants des contrats qui engagent notre commune, mais aussi, qu’il nous édifie sur les contrats avec les entreprises contractantes. En tant que conseils municipaux, nous ne pouvons rien vous dire sur cette affaire malgré les multiples sollicitations des populations que nous représentons. Las de ne pouvoir obtenir gain de cause, et ça, l’épouse du maire qui se trouve être sa secrétaire municipale peut le témoigner, nous avons tout bonnement saisi l’Ofnac dans l’espoir d’être enfin édifié. Pour ce faire, nous sommes accompagnés par notre conseil juridique pour montrer notre détermination à tirer cette affaire au clair », décide Modou Seck, président du forum de Keur Samba Kane. Autre grief soulevé par ces conseils municipaux, figure l’indemnisation des impactés du projet Ila Touba.

A en croire les camarades de Oumar Fall, « depuis le lancement des travaux de l’autoroute, les impactés interpellent l’Etat sur leur sort devenu triste avec ce projet. Mais jusqu’ici, aucun début de solution. Les multiples tentatives d’entrer en contact avec les responsables n’ont pas produit les résultats escomptés. Pour le moment, on est dans l’expectative et espérons qu’avec la saisine de l’Ofnac, tout sera tiré au clair », espère Modou Seck.

 

Youssouf NDIONGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *