Eliminatoire de la CAN 2019 : Cheikh Sidy Bâ descend Aliou Cissé et ses joueurs

Malgré la qualification de l’équipe nationale du Sénégal à la prochaine CAN 2019 ce mardi à la suite de leur victoire (1-0) sur le Soudan, l’international sénégalais Cheikh Sidy Ba n’est pas du tout convaincu par les poulains d’Aliou Cissé. Selon lui l’équipe est passé à côté de sa rencontre et n’a jamais d’ailleurs convaincu durant les éliminatoires.

« C’est une fausse excuse de dire que l’équipe a mal joué parce qu’il y a cinq nouveaux joueurs dans le 11 départ qui a débuté samedi dernier. Ce n’est pas une raison car les joueurs alignés ont le niveau international. Ce sont des professionnels. L’équipe est passée à côté de son match. D’ailleurs, elle n’a jamais convaincu durant ces éliminatoires. On a gagné samedi (3-0) sans pour autant convaincre dans le jeu. Le Soudan a eu plus de maîtrise et en voulait plus. On ne retiendra qu’une chose : la victoire qui nous permet de nous qualifier. Aujourd’hui (hier mardi), il manquait de liant entre les lignes. On a manqué d’impact physique et aussi de volonté. C’est comme si on ne voulait pas gagner ce match. Les joueurs ont joué le frein en main », a indiqué l’ancien défenseur des « Lions ».

En poursuivant, Cheikh Sidy Ba va plus loin en soutenant qu’il serait étonné de voir le Sénégal passer au 2eme tour au Cameroun s’il continue de jouer de la même sorte. « Je ne pense pas que c’est à cause de l’état de la pelouse. C’est un faux argument car le Soudan pouvait aussi dire qu’il n’est pas habitué au gazon naturel. Les joueurs doivent s’attendre à jouer sur du synthétique. On est en Afrique et la plupart des pays utilisent cette surface. C’est un match raté et comme je l’ai dit on retiendra juste la qualification. Pourtant, le Sénégal avait une longueur d’avance sur le plan logistique en arrivant à khartoum bien avant l’équipe locale. Les Soudanais étaient plus frais et plus engagés dans les duels. Ce n’était pas important alors de prendre un vol spécial, on pouvait voyager à bord d’un avion commercial. Ce n’est guère rassurant. Ce n’est pas en jouant de la sorte qu’on va passer au 2ème tour ou encore gagner la Can. Il faut revoir beaucoup de choses dans cette équipe pour prétendre atteindre l’objectif que la Fsf a assigné au coach », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *