Lamine Mboup : « le foot reste très en retard chez nous »

Les équipes africaines surtout sénégalaises ne sont pas constantes dans leurs performances sur des années. C’est le constat fait par Lamine Mboup, ancien international sénégalais et ancien attaquant de la Jeanne D’arc de Dakar. Il en veut pour preuve le triste destin des équipes sacrées en Ligue 1 sénégalaise ces dernières années.

« Le championnat du Sénégal n’a jamais été remporté, deux fois de suite, par un même club, en tout cas ces dernières années », relève-t-il, interrogé par Source A. A la place, regrette Lamine Mboup sur les colonnes du journal, « on a plutôt vu des équipes championnes, qui sont redescendues en Ligue 2, l’année suivante. C’est le cas de l’Us Gorée, l’As Douane et l’As Pikine. »

La faute aux équipes, qui soutient l’ancien international sénégalais, « ne travaillent pas sur des projets à long terme. C’est tout le mal. Pourtant, le football a évolué mais reste très en retard chez nous. » Ce qui fait dire à Lamine Mboup que « c’est très difficile de dire qu’il y aura un favori dans ce championnat. »

La saison 2018-2019 démarre ce samedi 3 novembre. Champion de la précédente édition, le Jaraaf remet son titre en jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *