Decroix avertit Macky Sall : «Soit des élections biaisées débouchent sur l’instabilité, soit…»

Mamadou Diop Decroix a mis en garde le régime du Président Macky Sall sur les dangers que pourraient encourir le Sénégal si jamais l’élection présidentielle du 24 février 2019 ne se passait pas dans les règles de l’art. Selon lui, le Sénégal doit éviter le syndrome qui prévaut aujourd’hui en Afrique à savoir avoir des élections biaisée qui vont déboucher sur une instabilité, ou ce sera l’instabilité qui va permettre d’obtenir des élections acceptables.

Le régime du Président Macky Sall est en train de dérouler une stratégie infâme afin de remporter la Présidentielle de 2019. C’est la conviction de Mamadou Diop Decroix qui en veut pour preuves les «outils de communications comme le Cnra, l’Artp, la Rts, entres» que le chef de l’Etat a, selon lui, confié à ses proches.

Le Secrétaire général d’And/Jeff se dit d’autant plus conforté dans ses convictions que le Président Sall a entamé une opération de musellement de la société civile, mais aussi des organisations de défenses des droits de l’homme. A l’en croire, c’est dans cette optique qu’il s’est attaqué récemment au leader de la section sénégalaise d’Amnesty International, mais aussi, de «Y en a marre», Osiwa…Et, martèle-t-il, «aucun secteur n’y échappe.»

Decroix a réitéré ses  félicitations à Me Mame Adama Gueye qui a pris «cette initiatives » car, «si on n’a pas ça, on aura autre chose.»

Et d’ajouter : «J’ai dit souvent qu’en Afrique maintenant, les conflits c’est autour des élections. Soit des élections mal préparées conduisent à l’instabilité, soit l’instabilité débouche sur des élections acceptables.»

Très en verve, le coordonnateur du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) martèle que c’est tout le mérite Me Adama Gueye car, s’il ne la réussit pas, qui sait dans quelle situation sera le Sénégal.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *