Affaire des 94 milliards: Sonko montre des preuves et interpelle le Procureur

Le leader de Pastef et non moins député à l’Assemblée nationale Ousmane Sonko a saisi le procureur de la République, l’Inspection générale d’Etat et l’Office national de répression de l’enrichissement illicite (Ofnac) pour que la lumière soit apportée au détournement présumé de deniers publics portant sur 94 milliards de francs CFA. Mais depuis, rien n’a été fait dans cette affaire où le Directeur des impôts, Mamour Diallo est accusé d’en être l’auteur principal.

Ainsi, le Pastef a, ce mercredi, fait face à la presse pour mettre à nu les détails de ce dossier qui fait débat présentement sur la scène politique. Ousmane Sonko absent pour des raisons qui n’ont pas été expliquées, c’est le président de la cellule des cadres du Pastef, Bassirou Diomaye Faye, en présence de leurs avocats, Mes Abdoulaye Tall et Amadou Sow, qui a livré ses explications avec « des preuves à l’appui ».

Selon M. Faye, Seydou Sarr, ne disposant d’aucun droit ni titre, a par un « subterfuge malhonnête » et avec « la complicité » de Mamour Diallo, Directeur des Domaines, s’est tapé 94.783.159.000 FCFA sur le dos du contribuable sénégalais. Alors que, précise-t-il, ce sont les familles Ndiaga Ndoye et consorts, au nombre de 23 au total, qui sont propriétaires de 2.567.707 m² soit 256 ha sur le titre foncier n° 1451/R sis aux Parcelles Assainies/ Keur Massar. D’ailleurs, informe-t-il, une décision de justice donne gain de cause aux familles Ndiaga NDOYE et consorts qui retrouvent leur droit de propriété sur le titre foncier 1451/R, après 30 ans de procès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *