Affaire Malick Gackou: Le Parti Nouvelle Génération (PNG) demande aux 7 sages de lire le droit, rien que le droit

L’affaire Malick Gackou n’a pas encore connu son épilogue avec la relance effectuée par le leader du Parti Nouvelle Génération qui demande aux 7 sages du Conseil Constitutionnel, en vidant l’affaire Gackou, de ne lire rien que le droit. Mamadou Lamine Thiam s’est aussi prononcé sur le recours déposé par Président Gackou.

Résultat de recherche d'images pour "senegal MALICK GAKOU"

L’article L57 du Code électoral permet au candidat de déposer le nombre-plancher qui lui permettrait d’avoir une réserve, après extirpation des doublons entre candidats. Dès l’instant qu’ils ne disposent pas, à priori, d’un référentiel qui leur permet de déceler les doublons, ils ne sont plus maîtres ni responsables de cet état de fait.

« Avec un gap de 546 signatures pour atteindre le minimum de parrains exigés pour valider le  parrainage et conformément à l’article L.121 du Code électoral qui fixe un seuil de 0,8% des électeurs inscrits au fichier, nous pensons que le Conseil Constitutionnel doit faire preuve de sagesse et valider la candidature du Dr El hadji Malick  Gackou », suggère Mamadou Lamine Thiam, leader du PDG.

Résultat de recherche d'images pour "senegal conseil constitutionnel"

Selon lui, « l’opinion nationale et internationale est déçue de la manière dont le parrainage se déroule avec des éliminations arbitraires ». Pourtant, assure-t-il, « le candidat de la grande coalition de l’espoir est très respectueux des institutions et n’a jamais jeté le discrédit sur les institutions de notre pays. C’est pourquoi nous pensons qu’il mérite d’être installé dans ses droits ». Mieux, certifie Mamadou Lamine Thiam, « plutôt que de se ruer dans les brancards pour obtenir gain de cause, Malick Gackou, en tant que légaliste républicain, a préféré déposer un recours pour entrer dans ses droits, afin de pousser le Conseil Constitutionnel à plus de rigueur dans la sélection des parrains. Un tel homme politique crédit que la plupart de ceux qui sont validés aujourd’hui ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *