« Keurgui, un groupe de rap anti-modél »

Le single sai sai m’a mis mal à l’aise, comme tout citoyen bien éduqué. Je m’attendais à un message fort destiné à la jeunesse de mon pays et qui devait refléter le Nouveau Type de Sénégalais (NTS) que vous nous avez proposé de devenir, sans le théoriser. J’ai cru naïvement que ce nouveau type de sénégalais devait convoquer les valeurs que notre peuple a toujours incarné. Il y va de notre présent et de notre avenir à la fois.

Résultat de recherche d'images pour "senegal groupe keur gui"

Au contraire, vous nous invitez à la pratique permanente de l’injure, de l’invective et du chantage politique. Vous voulez crétinisme notre jeunesse.

Keur Gui! Ce n’est plus la maison ni la famille. Voilà un groupe de rap vieux d’une quinzaine d’années ou plus et qui tarde à faire ses preuves. À travers le clip Sai Sai il étale au grand jour toutes ses limites.

Jadis et encore les artistes portent les discours, les messages, les combats pour la défense de causes nobles. Ils alertent les populations et les autorités dans un esprit sain à travers un discours intelligible et respectueux. C’est le cas de feu Ndiaga Mbaye, Souleymane Faye, Thione Séck, du groupe Xalam, de Didier Awadi entre autres. Les principale valeurs incarné par l’Afrique et qui l’a distingue des des autres sont le respect et la pudeur.

C’est dommage que le Nouveau Type de Sénégalais NTS que nous proposent les Sai Sai de Keurgui n’est que poubelle, ramage et plumage confondus. On peut donc insulter le Président de la république, le Khalife Général , Papa, maman et Tonton sans sourciller. L’important s’est que le Chef de l’état cède aux chantages et permet aux bailleurs de financer des va nus pieds qui n’ont que la seule compétence d’insulter et de se promener dans les rues en caleçon.
Ont-ils oublié que le Président Macky Sall les a tiré des griffes du léopard là bas en république démocratique du Congo où ils ont étendu leurs activités de Sai sai croyant naïvement que le Sénégal était comme tout les pays d’Afrique et que partout on peut jouer au Sai Sai. heureusement le Président Macky Sall est un homme d’état lucide qui a compris que même étant sai sai comme Thiate et Kilifa de Keurgui, tout Sénégalais mérite sa protection.

MOUSSA THIAM
secrétaire général chargé du MEES et Secrétaire général des jeunesses socialistes de Diamaguéne Sicap

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *