AROBASE: Percutants internautes

La campagne électorale continue de battre son plein sur les réseaux sociaux. Les internautes sont particulièrement bien inspirés. Ils allient intelligence, pertinence et humour.

Les personnalités des différents candidats à la présidentielle du 24 février prochain inspirent les internautes sénégalais. Qui font des comparaisons… à la fois renversantes et fantastiques. Le monde de la toile est juste inventif et inspiré. Espiègles et pertinents, d’aucuns font des post très intéressants. Parmi eux, l’incontournable Mame Balla Mbow. Il tient en haleine ceux qui le suivent sur Facebook. Le jeune est juste bon, talentueux à souhait et a une culture footballistique sûre. Après une première publication dans laquelle il met en parallèle les candidats et les rappeurs sénégalais, il y a quelques jours, hier, il a fait la même chose avec les chanteurs de ‘’mbalax’’. Pour lui, Macky Sall est, dans cette campagne, ce que Youssou Ndour est dans le ‘’mbalax’’. Donc, il reste le ‘’roi’’. Même si on le critique et l’accuse de diverses choses, ‘’il continue à drainer des foules’’ à chacune de ses sorties.

Cependant, malgré son statut, il doit faire face à la concurrence d’un jeune. Si, pour You, c’est Wally Seck, pour Macky, c’est Sonko. ‘’Ousmane Sonko serait Wally Seck’’, écrit d’ailleurs Mame Balla Mbow. Il ‘’connait une ascension fulgurante ; il est jeune et réclame le pouvoir pour les jeunes, ‘’musique xalé’’. Il a dépassé les anciens comme Alioune Mbaye Nder (Tanor Dieng)’’, analyse le facebookeur. Comme Wally Seck, Sonko ne vise que la place du roi.

Idrissa Seck, lui, est Thione Seck. Il est incontournable. ‘’Malgré ses problèmes avec la justice, son envie insatiable d’être président demeure à jamais’’. Et ‘’il se sent meilleur que Youssou Ndour et ça depuis toujours’’. Ce qui matérialise exactement la relation Idy-Macky.

Le leader de Pur, El Hadj Issa Sall, lui est, d’après Mame Balla Mbow, Ismaïla Lô. ‘’Il a un parcours élogieux avec des distinctions partout dans le monde. Il est dans sa logique de ne faire que des chansons à thèmes, n’en déplaise à la nouvelle génération qui veut des Diabira. Il faut se contenter de l’unité de Africaaaaaaa’’, sourit-il. Avec Me Madické Niang, il n’a pas été tendre du tout. ‘’Madické serait Makhou Pobar. On est tous fan de lui parce qu’il anime la galerie. Ses concerts, on dirait désert du Sahara…’’, raille-t-il.

Sur Twitter, un autre internaute s’est essayé au même jeu, avec cette fois des comparaisons à des équipes de football. L’auteur du hashtag ‘’Présidentieleague’’ est d’avis que le candidat de Benno Bokk Yaakaar est Manchester City. Comme l’équipe anglaise, Macky Sall est fort en tout. Il bat ses adversaires à tous les combats. Il est le meilleur pour les mercatos et son budget pour les recrutements semblent ne pas avoir de plafond. Quand il veut t’avoir dans son équipe, l’on ne peut lui échapper.

Il est même prêt à payer ‘’la clause libératoire’’ te forçant ainsi à transhumer pour le retrouver. Ousmane Sonko, lui, a les caractéristiques de Tottenham Hostpur. Il est actuellement l’idole de Wembley (Facebook), écrit-on. Il est jeune, manque d’expérience politique, mais est bon. Issa Sall, lui, est Arsenal. Il est bourré de qualités. Tout le monde reconnait que son jeu est d’un niveau supérieur. Cependant, le beau jeu ne suffit pas. Il faut de la force. Ce qu’il n’a pas. Il sait qu’il ne peut pas gagner. L’essentiel, pour lui, est de se qualifier pour la League des champions. Me Madické Niang, lui, est Leicester City. L’équipe peine à s’imposer en Championship. Pourtant, elle s’est débrouillée pour se qualifier, surprenant ainsi beaucoup de monde.

Enfin, Idrissa Seck serait Manchester United. Il est là depuis longtemps, depuis ses différends avec Liverpool Fc (Abdoulaye Wade). ‘’C’est quand on l’accusait d’être un club riche et qu’il faisait ses meetings en Hummer. Il était en perte de vitesse, mais est en train de revenir en force, avec l’appui de bons joueurs comme Solskjaer (Thierno Bocoum). C’est un grand club’’, sourit l’auteur.

Sur Snapchat, les utilisateurs sont moins inspirés. Les jettsetteuses dakaroises sont les plus en vue. Toutes battent campagne pour le leader de Benno Bokk Yaakaar. Ce qui fait couler… des commentaires sur les autres réseaux sociaux. Marième Faye Sall a elle également fait beaucoup parler d’elle. Après son ‘’mbarass émergent’’, les internautes s’en sont donné à cœur joie sur son passage à Thiès où elle était allée battre campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *