ALPHA BAILA GUEYE (PORTE-PAROLE CADRES DE BBY):‘’Le regroupement de l’opposition ne nous fait pas peur’’

La  Coordination des cadres de la coalition Benno Bokk Yaakaar a invité, hier, à une rencontre pour faire un ‘’petit’’ bilan du processus. Ces responsables de la majorité se disent confiants quant à la victoire de leur  candidat et minimisent la mobilisation de l’opposition autour du candidat Idrissa Seck.  

 

La Coordination des cadres de la coalition Benno Bokk Yaakaar a tenu une conférence de presse, hier, pour apprécier le déroulement de la campagne électorale, une semaine après son démarrage officiel. Les responsables politiques se disent satisfaits du début de la campagne qui, selon eux, annonce  déjà ‘’une victoire éclatante de leur candidat dès le premier tour’’.  Le porte-parole des cadres, Alpha Baïla Guèye, s’est félicité du dispositif de campagne qui ‘’a permis aux candidats de présenter librement aux électeurs leur programme et propositions’’.

Les cadres ont profité de la rencontre pour répondre aux déclarations de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, qui a appelé ses militants à perturber la tenue de l’élection. La coordination estime que ‘’l’élection devra se dérouler dans un climat d’apaisement, dans le calme et le respect d’autrui, ainsi que dans la conformité aux lois et règlements en vigueur dans le pays’’. Dans ce sens, les cadres considèrent qu’‘’une personne qui n’est pas  candidate et n’a pas candidat, n’est pas légitime pour se prononcer sur le déroulement de l’élection, encore moins vouloir perturber le processus’’. Ils ont ainsi fustigé le comportement d’Abdoulaye Wade qui, selon eux, chahute les institutions du pays.

Concernant le rapport de force sur le terrain, les cadres de la coalition Benno Bokk Yaakaar restent confiants. ‘’Nous constatons  un enracinement continu de la coalition Benno Bokk Yaakaar qui annonce une victoire haut la main du candidat sortant’’, déclarent-ils. Cependant, ils n’ont pas manqué de tacler l’opposition qu’ils classent en deux catégories : les candidats qui n’ont jamais été aux affaires et les candidats qui ont déjà été aux affaires en y participant. Les derniers sont accusés de plagier le programme du Plan Sénégal émergent ; les premiers de tenir un ‘’discours pompeux et démagogique’’.

Interpelés sur le ralliement massif en faveur de la coalition Idy-2019, les camarades d’Alpha Baïla Guèye minimisent. ‘’Le regroupement de l’opposition ne nous fait pas peur. Il faut savoir que la masse est différente de la représentativité.  Des gens  incapables de réunir des parrains pour valider leur  candidature  n’ont pas la représentativité’’, raillent-ils. A propos du soutien de Khalifa Sall au candidat de Rewmi, la coordination estime que le camp majoritaire est aussi en  négociation avec des responsables du Ps qui soutenaient Khalifa, mais qui, aujourd’hui, sont prêts à rejoindre la mouvance présidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *