ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE ASBAD: Pour une réflexion scientifique et technique sur la profession et gestion de la gouvernance de la profession

L’Association Sénégalaise des Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes (ASBAD) a tenu une Assemblée Générale ordinaire le weekend. Cela entre dans le cadre de d’une étude administrative scientifique et professionnelle.

Professeur Mbaye Thiam Directeur de l’EBAD a soutenu: « Nous sommes ici dans le cadre d’une Assemblée Générale ordinaire de portée à la fois administrative, scientifique et professionnelle. La particularité dans notre métier est que nous ne sommes pas organisés en syndicat mais en association scientifique et culturelle. C’est ce qui nous permet de faire une Assemblé Générale sous un format qui s’allie à une réflexion scientifique et technique sur la profession et gestion de la gouvernance de notre profession et sous ce rapport l’Association Sénégalaise des Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes a franchi des étapes importantes dans les dernières années de sa gouvernance. II y a eu beaucoup d’évolution dans la réflexion parce qu’au-delà du diplôme obtenu à l’Université ; chaque profession se penche son métier progressivement; c’est donc un grand plaisir de contribuer à cette Assemblée Générale et de continuer à encadrer la jeunesse ». Il s’est ensuite réjoui de sa présence à cette Assemblée. « A 42 ans dans le métier, c’est un grand plaisir que la jeunesse fait appel à moi et j’ai un grand espoir de voir que la profession est en train d’être rajeunie. II y a l’étoffe sur le plan du savoir de la compétence et de l’expérience. Nous sommes les pionniers de la profession aujourd’hui les jeunes ont appréhendé les enjeux de la mondialisation à travers l’autorité de AGBAD. Nous assurons la formation et eux la fonction donc nous leur souhaitons un plein succès. Nous lançons un appel aux professionnels. Nous voulons que le défi de la mobilisation soit atteint pour plus d’implication des archivistes. II faut une conscientisation sur le métier et se renforcer en tant que entité pour jouer leur part dans les problématiques de développement car aucun pays ne se développera sans une réflexion scientifique et technique cohérent », a-t-il dit.

Mandiaye Ndiaye conservateur bibliothécaire en service à la BU de Dakar et Président de AGEBAD de mentionner : « C’est une fierté d’avoir notre Professeur comme mentor. Nous sommes dans une profession qui fait face aux enjeux car l’information étant au centre et aussi la matière première de toute chose. Nous sommes conscients de cela et nous continuons à creuser pour faire face aux défis. Nous continuons à outiller les professionnels au-delà du diplôme initial à l’école. Des séances de formation se tiennent dans le territoire national autour des questions de collecte de données de plaidoyer en faveur des centres de documentation, des bibliothèques et centres d’archives. Nous interpellons les professionnels sur la part qu’ils ont par rapport à ces questions. Au-delà de l’aspect professionnel, nous sommes des scientifiques. Cet aspect scientifique est au cœur de nos préoccupations ; c’est pourquoi nous avons invité le Professeur afin qu’il nous parle des valeurs culturelles et sociales, pivot de l’émergence. II serait bon de revisiter les valeurs de l’Ethique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *