Sonko triomphe à Ziguinchor et éteint la concurrence

Aux climats surexcités, qui lui promettent 100%, Sonko, modeste ou réaliste, recadre que Dieu ne donne pas 100% et qu’il se suffirait d’un taux de 85%.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *