MESSAGE DE RELANCE DU DIALOGUE ET DE PAIX DU CHEF DE L’ETAT: La réaction de Mme Touré Oumy Sylla Ndiaye, responsable APR et cadre de banque….

Après la proclamation définitive des résultats de l’élection du 24 février, le chef de l’Etat vient de délivrer un message pour promouvoir le dialogue entre les différents acteurs et promouvoir, ainsi, la stabilité pour son second mandat. Dans le chapitre des réactions, Mme Touré Oumy Sylla Ndiaye se félicite de cette belle initiative du chef de l’Etat, non sans se positionner, en bonne avocate, pour la cause féminine.

« Je salue cette belle initiative du Président de la République de vouloir retrouver cette concorde nationale. Par ailleurs, durant le quinquennat, j’aurai souhaité aussi que les femmes soient davantage renforcées et promues à des stades décisionnels », telle est la réaction de la responsable politique de l’APR Mbour qui se rappelle encore des performances électorales qui ont placé le département de Mbour 3ème derrière Dakar et Pikine. « C’est tout simplement un plébiscite, avec plus de 60% des voix, loin devant toute l’opposition réunie. Et que cela fait suite au travail remarquable qui a été effectué sur le terrain par les différents responsables du département de Mbour, lequel a permis au Président Macky Sall d’enregistre dans le département, plus de 132202 voix, soit le plus gros score derrière Dakar et Pikine qui ont respectivement 330000 et 183630 ». En effet, explique Mme Touré, membre, par ailleurs, du Secrétariat Exécutif National (SEN) de l’APR, « il faut se rappeler que durant le premier mandat, Mbour faisait partie des départements privilégiés par le Président Macky Sall. Car, l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD), la réhabilitation de l’infrastructure autoroutière du tronçon Dakar Mbour, la mise à disposition du crédit hôtelier, le lancement du Pacasen et sa mise en œuvre dès le mois prochain, l’installation de la centrale solaire de Malicounda, la réhabilitation des quais de pêche, avec son corollaire de relance des usines de pêche, la diminution des gilets de pêche de 15000 à 2500 F, la baisse de l’essence pirogue, entre autres, sont autant de preuves que le Président Macky Sall a beaucoup fait pour le département », a listé la responsable politique et cadre de banque. Selon elle, « c’est une razzia qu’on a opérée sur les 668 bureaux de vote que compte le département. Mais ces bons résultats ne vont pas s’arrêter en si bon chemin. Le quinquennat sera une suite de ce que le Président avait entrepris en termes de relance de l’économie vers l’émergence, avec un accent qui devra être mis sur une discrimination positive à l’égard de la femme. Ce sera donc la concrétisation des projets déjà lancés et l’ouverture des nouveaux chantiers, avec la phase 2 du PSE, notre référentiel économique qui vient de bénéficier, encore une fois, de la confiance des bailleurs partenaires du Sénégal »,se projette Mme Touré pour qui « le second mandat devrait permettre aux femmes et aux jeunes de retrouver leur véritable place dans le secteur économique, malgré que le chef de l’Etat ait beaucoup fait dans le cadre pour leur employabilité. Et donc, en guise de solution, je suggère la suppression du cumul des fonctions. Je ne sais quelle suite a été réservée à la loi qui était mise en place à cet effet, mais je suis naturellement contre ce cumul, d’autant plus que nous sommes dans un pays qui regorge de beaucoup de compétences. Aussi, c’est un moyen pour beaucoup de jeunes cadres, hommes et femmes, politiques ou non, à faire valoir leur compétence dans des postes de direction pour satisfaire aux attentes des populations. J‘ose espérer que le Président Macky Sall mettra fin au cumul pour enrôler le maximum de cadres et résoudre définitivement la lancinante question du chômage.

Youssouf NDIONGUE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *