Chine : l’eldorado chinois, Obi Mikel met en garde les jeunes

En saps’appuyant sur sa propre expérience au Tianjin Teda, l’international nigérian John Obi Mikel déconseille aux joueurs de moins de 30 ans de signer en Chine dans un championnat encore très en retard dans de nombreux domaines selon lui.

Rentré cet hiver en Europe à Middlesbrough après deux ans en Chine au Tianjin Teda, l’international nigérian John Obi Mikel est revenu sur son expérience en Asie dans les colonnes du Telegraph, dressant un tableau assez sombre concernant le niveau du football dans l’Empire du Milieu. « Disons-le clairement, ce n’est pas vraiment du haut niveau. Les terrains étaient nuls, les stades aussi. Je ne dis pas que c’est comme ça pour tous les clubs chinois. Certains sont plus professionnels, mais celui où j’étais ne l’était pas », a affirmé le milieu de terrain de 31 ans, tout en ne se montrant pas très optimiste pour l’avenir de ce championnat.
« Ce n’est même pas comparable au Championship (D2 anglaise). Je l’ai très vite réalisé. C’est un championnat qui veut grandir, beaucoup d’argent est investi, mais il y a vraiment beaucoup de chemin à faire. Je pense qu’ils vont galérer pour aller où ils le veulent. (…) La Chine est bien loin de la Major League Soccer par exemple », a ajouté le Super Eagle avant de mettre en garde les jeunes joueurs tentés par l’eldorado chinois.
« Un joueur de moins de 30 ans le regretterait »
« Mon conseil à quiconque souhaiterait y aller, c’est de bien y réfléchir. Il faut y aller au bon moment. Je ne dirais certainement pas à un joueur de moins de 30 ans d’y aller. Il le regretterait », a-t-il assuré. « L’argent rend le transfert attirant, nous ne sommes que des hommes, mais il ne faut pas se laisser séduire par les zéro sur le chèque si tu es au début de ta carrière, ça ne vaut pas le coup. (…) Il faut bien se renseigner, savoir dans quelle sorte de club tu vas tomber là-bas. Il est préférable d’attendre la fin de carrière. »
Un conseil que Cédric Bakambu (RDC, Beijing Guoan), Christian Bassogog (Cameroun, Henan Jianye FC), Ayoub El Kaabi (Maroc, Hebei China Fortune FC) ou plus récemment Emmanuel Boateng (Ghana, Dalian Yifang), tous partis dans la force de l’âge, n’ont pas suivi. Reste à savoir s’ils finiront par regretter leur choix sur le long terme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *