Aminata Touré attend sa récompense

Elle a été au devant de la scène pendant toute la campagne présidentielle pour la réélection de Macky Sall. Aminata Touré portait même les habits de directrice de campagne après avoir géré l’opération de parrainage. Même si on sait qu’avec le style de Macky Sall, il ne tranche jamais, préférant toujours confier les missions à des équipes. Bref, Mimi a réussi à s’imposer. Mieux elle s’était arrogée le rôle d’apporter la réplique sans cesse à Abdoul Mbaye, Idrissa Seck en cas de besoin. Une maniére pour elle de leur montrer certainement que j’étais Premier ministre comme vous. Mon mentor Macky Sall président de la République n’est pas votre alter ego. Par moment elle s’est montrée excessive dans ses répliques. Une maniére certainement de donner des gages. Sera-t-elle récompensée ?

Deuxième femme nommée à la tête d’un gouvernement au Sénégal après Mame Madior Boye sous le magistère du Président Wade. Elle a été limogée de la primature après sa cuisante défaite à Grand Yoff devant Khalifa Sall. D’ailleurs cette raclée a nourri la haine viscérale qu’elle éprouve contre l’ex maire de Dakar. A tel point quand elle parle de son dossier sur la caisse d’avance, c’est pratiquement la bave à la bouche. Elle n’a jamais digéré son départ de la primature. Mimi n’a jamais compris les attaques au vitriol de ses propres camarades de Parti. Et puis il y a eu ce coup de froid entre elle et le Président Macky Sall. Conséquence elle s’était plongée dans un mutisme qui intriguait. Car elle menait des audiences avec certains acteurs politiques qui n’étaient pas du même bord que le camp présidentiel. Finalement elle va réussir à se refaire une place au devant de la scène. Les retrouvailles avec le Président ont été scellés après un échange au téléphone puis une audience.

Nommée Envoyée Spéciale du Président de la République, elle tisse sa toile discrètement. Mimi ambitionne de conquérir la mairie de Kaolack et avoir une base électorale. Mais  elle  attend déjà une récompense. Et l’idée de faire revenir le Sénat et lui confier la présidence est agitée. Cependant un coup de Jarnac de Macky ne serait pas une surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *