AUSSITOT NOMME A LA TETE DE LA DIPLOMATIE SENEGALAISE: Les anciens fonctionnaires de l’ASAFI saisissent Amadou Ba pour lui apporter conseil et assistance

Le tout nouveau Ministre des Affaires Etrangères est vraiment chanceux, du moins, s’il fait preuve d’ouverture d’accessibilité afin de réussir sa mission. Alors qu’il n’a pas encore pris fonction, et donc, avant de s’imprégner des dossiers sur sa table, l’Association Sénégalaise des Anciens Fonctionnaires Internationaux aimerait bien le rencontrer, comme le faisait son devancier Mankeur Ndiaye qui s’arrangeait toujours pour s’entretenir avec les protégés de Makane Faye et Mansour Sow, respectivement Président de l’ASAFI et Chargé des Relations avec la presse et de la Communication. Cette structure a pour but justement d’apporter assistance aux administrations sénégalaises et du Système des Nations Unies, dans des secteurs aussi stratégiques et variés.

En conférence de presse pour redynamiser leur structure créée depuis 20016, les membres de l’ASAFI comptent davantage soutenir et promouvoir les principes et objectifs du Système des Nations Unies. Après une carrière internationale bien remplie auprès des organisations  comme l‘Unicef, l’Idep, le Haut Commissariat des Réfugiés (HCR), le BIT, entre autres, ils veulent aujourd’hui se mettre au service de leur pays et rendre la monnaie aux jeunes générations. « Nous avons bénéficié des enseignements de l’école publique pendant toute notre jeunesse, mais nous avons été sollicités pour des engagements internationaux. Maintenant que nous sommes à la retraite, nous voudrions bien faire bénéficier de nos modestes expériences internationales à nos pays qui nous ont tout donné », a expliqué Mansour Sow. Se prononçant sur leur domaine de compétence, les retraités du système des Nations Unies ont évoqué devant les journalistes qu’ils ont servi dans différents domaines relatifs aux études de planification, de la criminologie, des sciences, la statistique, l’économie, la diplomatie et bien d’autres. « C’est fort de tout cela que nous voudrions rencontrer le chef de la diplomatie sénégalaise pour lui assurer de notre disponibilité à l’accompagner dans sa mission, mais aussi pour qu’il fasse comme son devancier Mankeur Ndiaye avec qui on a beaucoup travaillé », soutient Makane Faye.

Youssouf NDIONGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *