Culture, Tourisme, Jeunesse, Environnement… : Ces départements où les ministres ne durent pas

La composition et recomposition du gouvernement a le don de chambouler certains départements ministériels. La Culture, le Tourisme, la Jeunesse… sont les plus instables. 

La nouvelle composition du gouvernement a, une fois de plus, remué les départements ministériels de la Culture, du Tourisme, de la Jeunesse et de l’Environnement. C’est à se demander s’il ne s’agit pas de ministères à problème. Puisqu’à chaque remaniement, il y a changement de ministre. Le Tourisme est l’un des départements les plus instables. Pratiquement, 6 ministres se sont succédé dans ce département. C’est Youssou Ndour qui a ouvert le bal. Il sera remplacé par Oumar Guèye qui occupait le portefeuille de l’Urbanisme dans le précédent gouvernement. Oumar Guèye va occuper les fonctions de ministre du Tourisme et des Transports aériens. Il sera remplacé à ce poste par Abdoulaye Diouf Sarr. Ce dernier sera ensuite remplacé par Maïmouna Ndoye Seck avant que Mame Mbaye Niang n’hérite de ce poste. Ce département est désormais confié à l’ancien ministre du Commerce, Alioune Sarr.

Il en est de même pour le département de la Jeunesse. De 2012 à 2019, 5 ministres se sont succédé dans ce département. Dans le premier gouvernement de Macky Sall piloté par Abdou Mbaye, c’est Aly Kotto Ndiaye qui a été désigné pour diriger ce département. Il ne va pas durer. Il sera accusé de népotisme et finira par être débarqué. Après deux mois de gestion, suite à un petit relifting, il sera relevé de ses fonctions et remplacé par Benoît Sambou qui va occuper les fonctions de ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion des valeurs civiques du 29 octobre 2012 au 6 juillet 2014 avant d’être remplacé par Mame Mbaye Niang.

Nommé ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, il sera remplacé à ce poste par Pape Gorgui Ndong. Avec la nomination de ce 4ème ministre en seulement 6 ans de pouvoir, le département ne parvenait pas encore à bouger avec des rivalités entre jeunes du pouvoir qui contestent sa légitimité et de l’autre côté le problème du chômage qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Après pratiquement un an à la tête de la Jeunesse, Pape Gorgui Ndong sera débarqué et remplacé par Néné Foutamata Tall qui était jusque-là Pca de la Lonase.

Cette instabilité est également notée dans le département de la Culture où on dénombre le passage de 5 ministres. C’est Youssou Ndour qui a occupé cette fonction dans le premier gouvernement du président Macky Sall en 2012. Il y assurait les fonctions de ministre de la Culture et du Tourisme. Le 29 octobre 2012, à son premier réaménagement gouvernemental, Youssou Ndour n’a pas été épargné dans ce remue-ménage. Il a été amputé du ministère de la Culture qui sera confié à Abdou Aziz Mbaye, précédemment directeur de cabinet du Président Macky Sall.

Pour beaucoup d’observateurs de la scène politique, le ministère de la Culture et du Tourisme que gérait Youssou Ndour était bien trop lourd pour être dirigé par un seul ministre. Certains acteurs culturels ne semblaient pas convaincus de l’action gouvernementale de l’artiste qu’ils jugeaient très peu efficace. Il sera remplacé par Mbagnick Ndiaye. Ce dernier cédera le poste au journaliste Abdou Latif Coulibaly. Dans le dernier remaniement ministériel d’avant-hier, ce département va connaître un nouveau patron en la personne d’Abdoulaye Diop qui s’occupe également la Communication. Il en est de même pour le département de l’Environnement et du Développement durable qui a connu trois têtes : Aly Haïdar, Abdoulaye Bibi Baldé, Mame Thierno Dieng et Abdou Karim Sall nouvellement nommé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *