Loi de finances initiale : une hausse de 297 milliards par rapport à 2018, la dette publique va connaître une hausse

Le budget de l’Etat pour l’année 2019 voté en séance plénière ce dimanche 25 novembre est arrêté à 4071,8 milliards de F CFA contre 3774,7 soit une hausse de 297 milliards.

Et, selon le document rendu public, « les institutions vont profiter de cette augmentation. Seule la présidence de la République va baisser son budget».

«De 88 milliards en 2018, le budget de la présidence de la République va connaitre une baisse de 2 milliards Cfa. Elle sera arrêtée à 86 milliards Cfa.
La dette publique en 2019 va connaitre une légère augmentation. En effet de 839 milliards Cfa, elle sera en 2019 de 863 milliards Cfa, soit une hausse de 24 milliards Cfa », peu-ont lire dans la note.

Concernant le budget du Conseil économique social et environnemental, il «sera augmenté de 25 millions Cfa soit 6 milliards 227 millions Cfa en 2019 contre 6 milliards 202 millions Cfa. Pour le celui du Haut conseil des collectivités territoriales, il va arrêter son budget en 2019 à 8 milliards 640 millions Cfa soit une hausse d’un milliard 340 millions Cfa comparé à 2018.

L’Assemblée nationale va augmenter son budget d’un milliard 25 millions Cfa. De 15 milliards 774 millions Cfa, il sera de 16 milliards 800 millions Cfa. La primature verra aussi son budget à la hausse. Il sera de 48 milliards 300 millions Cfa en 2019 contre 43 milliards 352 millions Cfa au précédent exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *