Performances en sélection : Que valent les binationaux de Cissé ?

Depuis sa prise de fonction en mars 2015, Aliou Cissé a ratissé large et déniché 12 binationaux. Sauf que toutes les recrues n’ont pas donné entière satisfaction.

Il n’a pas dérogé à la règle quand il a pris les commandes de la Tanière. Aliou Cissé a fait comme ses prédécesseurs. Amara Traoré était parti chercher Jacques Faty, Mouhamed Diamé, Rémi Gomis, Cheikh Mbengue, Lamine Sané, Michael Tavarez, entre autres. Alain Giresse, lui, avait pioché Alfred Ndiaye, Lys Gomis, Lamine Gassama, Henri Saivet, Salif Sané, Issa Cissokho pour ne citer que ceux-là.
Nommé en mars 2015, c’était au tour d’Aliou Cissé de perpétuer cette tradition en équipe nationale. Toutefois, tous les français de naissance n’ont pas eu la même réussite avec le maillot national. Zoom sur les 12 binationaux jusqu’ici convoqués par cissé.

Entre confirmation et déception, certains binationaux Lions sont performants (Koulibaly, Sabaly), d’autres le sont moins (Abdoulaye Diallo, Keita Diao Baldé, Mbaye Niang, Alfred Gomis). A côté de ces Lions, il y en a ceux qui sont passés à côté de la plaque (Younouss Sankharé, Santy Ngom, Opa Nguette).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *